Art Urbain

MANOMATIC

Depuis 2000, Manomatic est un artiste plasticien lié au monde du graffiti et de l’art urbain. Il a commencé sa carrière dans le monde de l’art de manière autodidacte, influencé par les graffeurs internationaux et, bien sûr, espagnols. Depuis sa jeunesse, les arts visuels le fascinent : pour gagner en compétences, il a suivi des études graphiques professionnelles et élargi ses connaissances.

Art Urbain Manomatic

Études graphiques

Un cursus atypique : de 2002 et 2004 Manomatic s’applique en tant que technicien supérieur de l’image et du son, puis en 2005 il poursuit la formation de technicien de conception graphique. Il combine alors la peinture avec l’utilisation des nouvelles technologies et peu à peu s’oriente vers la maîtrise de la technique du “spray”. Notre artiste commence ainsi à faire des fresques murales. S’adonner à ces grands formats de rue devient son métier.

Art urbain hyperréaliste

Ses premières commandes le conduisent à la réalisation d’œuvres hyperréalistes, où il développe un langage particulier à travers un graffiti recherché. Il progresse dans sa peinture en générant continuellement une grande quantité d’œuvres et parvient à créer son style. Dans cette foulée, Manomatic obtient dans la reconnaissance de son talent, tant du public que des experts du monde de l’art. Il faut dire que l’introduction des réseaux sociaux dans le domaine professionnel et artistique est un atout majeur par rapport à la diffusion. En conséquence, les feedbacks et l’accueil de son art atteignent un niveau mondial.

Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic

Techniques mixtes

En raison de l’expansion de son travail vers de nouveaux objectifs, Manomatic explore des techniques picturales nouvelles pour lui, plus académiques. Sans pour autant quitter la peinture au pistolet, le développement de cette étape artistique est un défi pour lui. Au lieu de continuer à travailler uniquement sur des murs et des grands formats, il s’essaye à quitter cette zone de confort pour des formats plus petits exigeant des techniques mixtes.

Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic

Du mur au studio

L’artiste se fie à son intention et l’ajuste à son intuition : adapter un espace architectural à ses besoins en créant ce qui est l’actuel « Estudio Manomatic ». C’est en 2012 qu’il a la joie de voir naître sa première exposition personnelle de tableaux, toute de toiles sur châssis. Cette exposition présentée à l’Institut andalou de la jeunesse sera intitulée « Portraits communs ». Un an plus tard, elle sera mise à l’honneur au siège de la Plataforma Onubense de la Cultura Contemporánea.

L’Expo sur le Selfie

L’exposition la plus importante pour Manomatic a eu lieu en 2015, au Musée de Huelva, au sud de l’Espagne. Elle a été conçue dès le départ avec une approche d’actualité : l’ambition était de questionner le thème de l’honnêteté avec soi-même et de l’utilisation de soi-même. Comme une caractéristique chez l’artiste, Manomatic choisit un thème social qu’il développe et interprète. “SelfieL » a été configuré en cinq portraits grand format sur bois : les sujets ont pris un selfie de leur visage peint en noir et bleu, avec une symbolique différente selon la couleur. Ensuite, ils seraient représentés par l’artiste dans les tableaux.

Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic

Fresque éphémère

Du même élan, une fresque de quinze mètres a été réalisée sur les murs du musée lui-même, appelée à disparaître à la fin de l’exposition. Cette fameuse exposition a duré un peu plus d’un mois, attirant quelque 10 000 visiteurs. Le plus frappant est que l’espace du musée a été pris comme un lieu de loisirs. Extrapolant l’environnement d’un festival de graffiti, l’artiste apporte avec lui des éléments de sa vie sociale tels que la musique, la nourriture et les arts de la rue.

Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic

Un art à propos de l’identité

Manomatic commence en 2019 sa nouvelle collection « Identity ». Une proposition née de la visite de l’artiste au site archéologique du Dolmen de Soto de Trigueros à Huelva. Elle découle de son désir d’en savoir plus sur les gens de son lieu d’origine. Il y découvre la grandeur artistique atteinte par ces premiers artistes primitifs qui, en laissant leur empreinte sur les murs de pierre, nous racontent leur mode de vie. Cette culture nous vient à travers ces graffitis, ces icônes, ces pigments et ces gravures. Manomatic s’en empare en les prenant comme référence directe pour commencer à travailler sur des portraits avec une touche « primitiviste », représentant les gens qu’il configure comme les habitants de cette communauté.

Art Urbain Manomatic

Portraits iconiques

Fidèle et habité de son style, l’artiste crée des œuvres aux visages réalistes en les combinant aux formes iconiques des graffitis d’Orthostat à découvrir dans le Dolmen de Soto à Huelva. Dans cette nouvelle collection « Identité », le travail de Manomatic est caractérisé par des visages réalistes et significatifs, porteurs de sens : des hommes et des femmes qui travaillent avec des coups de pinceau colorés et une grande fluidité dans les compositions en spray, aussi risquées que dynamiques. C’est à travers ces personnages que l’artiste souhaite rendre hommage à ses ancêtres. Il parvient ainsi à transmettre à travers son art l’importance de ses racines partout où il va, en exprimant à sa manière la réalité transcendantale de sa propre identité.

Art Urbain Manomatic
Art Urbain Manomatic

– Lien vers le site de l’artiste (Espagnol) – (Anglais)

Afin de partager « Art Urbain – Manomatic »: