Sculpture Buste Acier

Eric Martineau

Catalogue des œuvres en bas de page

Une légèreté déconcertante défiant les lois de la gravité nous confronte face aux créations d’Eric Martineau. Cet artiste aux multiples facettes dévoile avec ces sculptures grandeur nature un aspect résolument punk et percutant de sa pratique artistique.

Grandeur nature

Tout comme la vie d’artiste qu’il mène aujourd’hui, c’est avec une confiance infaillible dans le hasard et le feeling des rencontres que ces corps de femme, tous de métal modelés voient le jour. Grand voyageur, très jeune, Eric s’aventure à l’île de la Réunion. C’est là qu’entre réflexion et création, il prend conscience de sa fibre artistique. Durant cinq années, il travaille l’assemblage du bois et du cuir au profit de superbes créations entre luminaires et mobiliers. C’est dès cette époque que j’ai eu plaisir à promouvoir son travail.

sculpture buste acier
sculpture buste acier

L’évidence de l’acier

C’est vers l’art de la sculpture plus que celui du design qu’il va dénicher son terrain de jeu favori. En 2006, le métal fait irruption à l’occasion d’une soudure : c’est en observant la brasure liquide couler que la magie opère. Le soir, dans la carrosserie familiale, il s’essaye au poste à souder après le départ des employés. Le métal se révèle à lui comme une évidence et devient une source inépuisable d’inspiration.

Sculpture buste acier

Guidé par son instinct et son imagination, Eric s’affranchit des règles et des contraintes, par delà le mobilier, notamment avec la réalisation de cartes murales du monde. Pas à pas et quelques innovations plus tard, ses premières sculptures prennent vie. C’est en repoussant encore les limites techniques que l’artiste ose des sculptures grandeur nature. Eric Martineau coule les corps dans l’acier, provoquant l’inattendu de cette matière : la légèreté, la transparence, offrant allure et prestance aux silhouettes féminines.

Nu artistique

Le nu artistique, sa passion, garde encore bien des secrets qu’il aime découvrir. Au-delà de son atelier actuellement implanté dans la vallée des châteaux de la Loire, son âme vagabonde n’est jamais très loin. On discerne sur ces dames de fer vêtues, le dessin sous-jacent des continents entre l’ajouré et les différentes textures les composant.

sculpture buste acier
sculpture buste acier

Empreintes, moulages

Ces effets texturés caractéristiques de la patte de l’artiste sont issues d’un processus de conception artisanale de longue haleine. Chaque création est inédite. Les corps ne sont pas inspirés de son imaginaire mais bien tout droit sortis du réel. Ce sont des femmes de toutes allures et morphologies à partir desquelles il vient mouler au plâtre les formes pour les révéler à la lumière de notre regard.

Billes d’acier

La modèle et l’artiste cherchent ensemble la position idéale qui participe à la réalisation d’une œuvre de qualité à taille humaine. C’est une étape primordiale de l’amorce de conception. À partir des moulages, il vient ensuite à l’aide de billes en acier habiller celui-ci avec minutie. Ces molécules métalliques sont soudées une à une lui donnant la structure d’un solide maillage.

Sculpture au plasma

Pour affiner l’allure de l’ensemble et rompre avec l’effet massif du matériau, il arrive méthodiquement à en extraire certaines parties à l’aide d’un plasma. Cet outil à l’allure de torche enflammée permet en effet de découper d’épaisses couches de matière. Les différentes aspérités résultantes sont par la suite brossées jusqu’à obtenir un aspect de polissage lisse et agréable au toucher. Un mélange de vernis et de résines termine l’œuvre pour lui garantir l’effet final souhaité, permettant de faire vibrer la lumière avec douceur. D’accrocher notre attention sur la beauté émanant de la multiplicité des corps en opposition à la beauté plastique des magazines.

sculpture buste acier
sculpture buste acier

Entre peau et armure

Peut-être sont-elles des héroïnes dont l’apparence argentée rappelle celle du Surfeur d’Argent de Jack Kirby. On ne sait plus vraiment si c’est une peau ou une combinaison ergonomique similaire à une armure, qui enveloppe leurs courbes généreuses. Le caractère futuriste de ces femmes à l’épiderme luisant de grâce et de force nous fait voyager sur les territoires du conscient et de l’inconscient.

Relief et harmonie

Le façonnement des différents fragments de matière évoquent le relief d’une apparence pixelisée. Par le biais de ces sculptures féminines à l’anatomie suspendue comme par enchantement, nous sommes témoins d’une prouesse du créateur, relevant presque de l’irréelle, du fantastique. Les bribes de corps sont comme maintenus entre deux mondes, celui du vivant, du matériel et celui de l’imaginaire. Peut-être est-ce également le reflet des vivants perpétuellement rongés par le temps qui passe à l’instar d’une peau de chagrin.

Féminité

Les éléments peints d’un rouge râle 3.0.3 font ressortir la vibrance du métal. Ils accrochent l’œil tel une cerise sur un gâteau. Sur le buste de femme portant un chapeau ainsi qu’un collier Chanel, il met en valeur et symbolise explicitement la représentation d’une certaine féminité passant par des accessoires aux figures d’archétypes de mode. Ayant à plusieurs reprises travaillé à l’étranger, notamment à Miami, ces touches de glamour et d’élégance sont une certaine représentation de la féminité à la française qui continue de séduire à travers le globe.

Corps de femme, êtres hybrides

Dans ce rouge incisif nous percevons également l’âme rebelle d’Eric Martineau. Cette crête majestueusement affublé au corps d’une femme en est un exemple. Cet être hybride est issu de ses nombreuses expérimentations, avec l’intention de dépasser l’ordinaire représentation du corps. Tel un alchimiste, la continuelle recherche d’innovation est le moteur qui le pousse à voir au-delà des apparences.

L’évidence du métal

Aujourd’hui exposé dans différentes galeries et présent sur les grands salons de l’hexagone, Eric Martineau accorde une place primordiale à la relation avec ses nombreux clients. Ce sont eux qui font évoluer les thèmes qu’il souhaite aborder. Il apprécie d’aller à leur rencontre pour pouvoir imaginer ensemble de nombreux projets personnalisés de sculptures ou de design.

Sculpté dans l’acier

À plusieurs reprises il s’est vu réaliser des œuvres in situ pour le plus grand plaisir de ses admirateurs et admiratrices. Son inspiration est à l’égale de son travail, aérienne et spontanée.
Vous laisserez-vous tenter par votre silhouette sculptée dans l’acier ? Vos lignes sont votre différence, oserez-vous les prêter à l’artiste ?

catalogue des oeuvres

Afin de partager « Sculpture Buste Acier – Eric Martineau »: